PHM Consult

Accompagnement professionnel (coaching) : fiche descriptive

Fiche descriptive

1.- L’accompagnement professionnel : POURQUOI ?

L’accompagnement professionnel est une approche humaniste, centrée sur la personne, qui vise la responsabilisation et l’autonomie de chacun dans le cadre d’objectifs professionnels bien définis.

Savoir découvrir, redécouvrir, mobiliser ses ressources personnelles, mieux gérer son stress, identifier son système de valeurs et prendre en considération celui de ses collaborateurs, repérer et dépasser ses limites et ses préjugés, prendre les bonnes décisions dans des situations difficiles ou délicates, développer ou enrichir ses pratiques managériales par des comportements et une communication plus efficaces, autant de compétences précieuses pour de nombreux dirigeants et responsables.

L’accompagnement offre au manager un espace de parole et d’analyse « protégé », centré sur ses objectifs personnels d’amélioration, c’est une aide au changement personnel dans un contexte professionnel.

A partir d’un objectif (ou d’une situation) de changement préalablement défini(e), l’intervention vise à fournir à l’intéressé le questionnement ainsi que les outils et méthodes nécessaires à l’élaboration de sa propre évolution.

L’intervention se centre sur l’interaction entre comportements personnels, pratiques managériales, et mode d’organisation. Elle permet aux bénéficiaires de mieux comprendre leur mode de fonctionnement en situation de travail, d’acquérir une plus grande confiance en leurs capacités relationnelles, de s’impliquer plus facilement dans le développement de leurs compétences et de celles de leurs collaborateurs, de mieux affronter les situations difficiles.

L’accompagnement est limité dans le temps afin que l’intervenant ne devienne pas le support permanent.

Les interventions sont construites « sur mesure » en fonction de chaque bénéficiaire et de la situation qui lui est propre, et différents outils, techniques, approches sont utilisés en fonction de ses besoins spécifiques et des résultats recherchés.

L’objectif majeur est de développer l’autonomie par rapport aux situations vécues.

 

2.- Accompagnement professionnel : POUR QUI ?

Toute personne peut être utilement concernée par un accompagnement professionnel lors de moments « sensibles » de son activité. Plus spécifiquement un membre d’une équipe de direction, le manager d’un projet ou d’une équipe, ou un expert.

Sont plus particulièrement visées les situations suivantes :

  • Identifier ses enjeux et être performant plus rapidement lors d’un changement de fonction ou d’une réorientation de carrière.

  • Exercer ses responsabilités avec plus d’efficacité, animer son équipe avec le maximum de synergie et d’enthousiasme.

  • Mettre en place une délégation réussie qui permette de se concentrer sur les missions fondamentales.

  • Rétablir une situation managériale difficile.

  • Améliorer ses capacités de persuasion, de coopération, d’écoute, de négociation, de confiance en soi.

  • Optimiser le système de management ou un changement d’organisation.

  • Faire face à des évolutions plus ou moins importantes de son environnement, ou à une situation conflictuelle ou de blocage.

  • Prendre des décisions à forts enjeux.

  • Résoudre des problèmes, dépasser des échecs.

  • Concilier ses obligations professionnelles et personnelles.

L’accompagnement professionnel peut offrir à tout décideur qui en ressent le besoin ou l’envie, l’espace de réflexion nécessaire au développement de ses compétences comportementales et relationnelles, à la prise de recul vis-à-vis du quotidien, souvent porteuse de prise de décision réussie.

Ces interventions favorisent l’amélioration des performances individuelles et collectives par un « juste positionnement » du décideur.

 

3.- Accompagnement professionnel : COMMENT ?

Toute demande d’accompagnement, lorsqu’il y a prise en charge par une organisation, répond à deux niveaux de demande : l’une formulée par l’entreprise et l’autre par l’intéressé lui-même.

A la demande de l’intéressé ou de son responsable hiérarchique, aucune démarche ne pourra être engagée sans que le bénéficiaire soit parfaitement preneur de l’action. C’est la demande de l’intéressé qui sera validée.

1.- Analyse et validation de la demande, clarification des besoins et définition des objectifs.

2.- Etablissement d’un « contrat d’accompagnement » avec le bénéficiaire (objectifs et résultats attendus, indicateurs, durée, modalités de déroulement, etc.…).

3.- Entretiens individuels et séquences d’accompagnement.

4.- Evaluation (bénéficiaire + intervenant ou bénéficiaire + intervenant + commanditaire).

A la demande : suivi complémentaire.

 

4.- Accompagnement professionnel : QUELQUES REGLES ESSENTIELLES

CONFIDENTIALITE : L’intervenant est tenu par le secret professionnel.

Une fois le contrat établi et accepté, le déroulement de l’intervention reste « la propriété » du bénéficiaire et de l’intervenant, seul l’intéressé décide « de dire ou de ne pas dire ».

L’intervenant ne peut rendre compte de son action à l’organisation ou son représentant que dans les limites établies avec le bénéficiaire.

Cette règle de confidentialité est essentielle pour l’établissement d’une relation de confiance sans laquelle le processus d’accompagnement ne peut ni commencer, ni perdurer. C’est celle-ci qui favorisera la réflexion, la communication, la remise en question et l’envie d’expérimenter des comportements nouveaux.

AUTONOMIE ET RESPONSABILITE DES DECISIONS : L’intervenant est de passage…·Le bénéficiaire est compétent pour réussir ce qu’il veut réussir. L’accompagnement est une démarche de développement professionnel et personnel. L’intervenant laisse de ce fait toute la responsabilité de ses décisions au bénéficiaire.

BIENVEILLANCE ET RESPECT DES PERSONNES : Conscient de sa position, l’intervenant s’interdit d’exercer tout abus d’influence, et accepte « inconditionnellement » le bénéficiaire.

Une des caractéristiques de cette relation d’accompagnement est l’existence d’un lien transférentiel entre l’intervenant et le bénéficiaire. Ce lien peut mettre ce dernier dans une relation de dépendance vis à vis de l’intervenant. Celui-ci n’en tirera pas avantage et s’abstiendra de tout abus de pouvoir et de passage à l’acte à l’encontre du bénéficiaire.

DEVOIRS ENVERS L’ORGANISATION : L’intervenant est attentif au métier, aux usages, à la culture, au contexte et aux contraintes de l’organisation pour laquelle le bénéficiaire travaille. En particulier, l’intervenant garde une position extérieure à l’organisation et ne prend pas position ni ne s’ingère dans des questions internes, notamment de gestion des ressources humaines.

INDEPENDANCE : L’intervenant garde sa liberté de refuser un contrat pour des raisons personnelles ou éthiques ou qui le mettraient en porte-à-faux par rapport à l’application de ses règles professionnelles.

OBLIGATION DE MOYENS : l’intervenant met en œuvre tous les moyens propres à permettre, dans le cadre de la demande, le développement professionnel et personnel du bénéficiaire.

5.- Accompagnement professionnel : DUREE ?

La durée d’un accompagnement varie en fonction des caractéristiques de la demande, de la complexité de la situation et des objectifs, du profil de l’intéressé et de son rythme personnel, et le respect du temps propre à chacun est une condition de réussite.

Entre 10 et 20 séances d’environ 1 à 3 heures, réparties sur une période de 3 à 6 mois, avec au minimum une séance par mois.

Dans certains cas spécifiques, un accompagnement court (2 à 3 séances) peut être organisé (prise de fonction, déblocage de situation ponctuelle…).

 

6.- Dispositions pratiques :

Essentiellement des entretiens de face-à-face, mais ces séances peuvent être assorties d’échanges au téléphone, ou d’échanges écrits par courrier ou par e-mail.

Dans certains cas l’intervenant pourra accompagner l’intéressé, sur proposition de celui-ci, lors de séances de travail, afin d’en effectuer ensuite un « débriefing ».

Certains apports sous forme de formation ou travaux de réflexion pourront aussi être proposés.

7.- Tarifs 2017 :

(frais de déplacement en sus)

  • A titre individuel (nous contacter pour un devis individualisé).

  • Au titre d’une entreprise : 260 € HT/heure

Nous contacter par courriel ou tél. :

phm.consult@yahoo.fr ou 06 63 38 50 66